Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zia Alain est de moralité douteuse. Pour remercier M. Blé Lagosté alias Christ Roi (bien connu pour sa générosité par tous dans la région du Gôh) qui lui a été d’un très grand secours, il décide de nuire à son bienfaiteur.  

L’homme qui a toujours privilégié le social et le développement est fondateur de plusieurs établissements du secondaire. Pour s’entraider et surtout permettre aux uns et aux autres de se prendre en charge, celui-ci ne sait pas fait prier pour engager le sieur Zia Alain parmi son personnel enseignant comme professeur d’histoire et géographie de l’établissement Chris Rois sis à Saint Georges.

Sans crier gare, Zia Alain décide brusquement d’abandonner la craie après plusieurs années passées dans cet établissement. Afin de l’emmener à lui payer ses droits, il engagea une poursuite judiciaire contre son employeur Blé Lagotsé qui finira par s’acquitter. Ceci fait, l’on verra l’ex enseignant Zian Alain se transformer en un véritable gérant de cabine cellulaire dans la capitale de Gagnoa. A la stupéfaction de tous, ce dernier qui serait probablement sous l’emprise d’un envoûtement quelconque va décider de nuire, de souiller la réputation de son ex patron. Dans un esprit dirait-on de folie, il se mettre à propager de fausses informations aussi bien sur la personne de Blé Lagotsé que ses établissements scolaires voire auprès de certains parents d’élèves. Ce, par le biais des messages téléphoniques à travers son entreprise de cabine téléphonique.

Suite à cette publicité mensongère, il sera plus tard mis aux arrêts et déféré devant le parquet de Gagnoa pour répondre de ses actes. Après un séjour à la maison d’arrêt et de correction de Gagnoa (MACG) où il était en détention préventive, Zia Alain qui a comparu à la barre du tribunal a, au cours de l’audience du mardi 9 Mai dernier, devant l’auditoire, fléchi les genoux devant le fondateur des établissements Christ Rois, M. Blé Lagotsé afin que celui-ci lui pardonne tous les torts qu’il a eu à lui causer à travers ses esprits malsains. 

L’ex patron de Zia Alain va pousser sa magnanimité à son comble en acceptant non seulement de pardonner à son employé mais aussi et surtout lui permettre de reprendre sa place au sein de son établissement. Cette marque de sympathie, d’humilité, d’amour du prochain et du pardon envers son malfaiteurs dont Zia Alain a fait pleurer facilement plus d’un dans la salle. Après avoir prodigué de sages conseils à tous, le président du tribunal correctionnel fera lecture de l’article 1,65 et 70 de la loi 2013-451 du 19 Juin 2013, relative à la lutte contre la cybercriminalité, fera état de ce que M. Zia Alain, poursuivi pour avoir divulgué de fausses informations par le biais d’un système d’informatique a été jugé coupable. En répression le Tribunal condamnera à 3 mois avec sursis.   

Nesmon De Killer/Correspondant régional

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gagnoa/Lutte contre la cybercriminalité : Un gérant de cabine cellulaire  condamné à 3 mois avec sursis
Tag(s) : #Régions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :