Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peut- on ou doit-on encore qualifier la Gendarmerie de corps d’élite au regard de l’acte ignoble posé par Kassaraté Agbré, gendarme en service à l'escadron mobile de Daoukro ? Pour certains, cet acte isolé ne doit pas ternir l’image de la Gendarmerie, alors que pour d’autres, l’on doit être plus regardant voire plus sévère parce que justement c’est un corps d’élite. Que s’est-il passé pour que le gendarme Kassaraté Agbré viole sa victime ? Libido mal réfrénée ou coup de folie passagère? 

Selon notre confrère fratmat.info, dans la nuit du 18 au 19 juin, E. A. J. a vécu un véritable cauchemar. Le gendarme lui a fait perdre sa virginité de manière atroce. Mûrissant sûrement son funeste projet depuis longtemps, le sieur Kassaraté, après avoir bu une quantité importante d’alcool, fait appeler la victime par sa servante chez lui, en l’absence momentanée de son épouse.

Selon l’adolescente rencontrée, (par le confrère), en présence de ses parents, le gendarme a pris pour prétexte l’achat de pots de yaourt à sa fille pour éloigner la servante de la maison.

Le moment était donc idéal pour passer à l’acte. « Il a fermé la porte du salon à clé. Il s’est ensuite jeté sur moi avant de m’entraîner de force dans sa chambre et de me pousser sur le lit conjugal. Là, il m’a attaché les mains et m’a violée », explique l’infortunée E. A. J.

Une fois libérée, la petite raconte son calvaire à ses camarades qui la poussent à informer ses parents. Ce qu'elle fait. Conduite à l'hôpital, le constat du viol est établi. Elle reçoit des soins appropriés, mais souffre encore de traumatisme.

Les parents d’E.A.J. ont porté plainte au commissariat de police de Daoukro.
La colère est palpable au sein des populations de Daoukro car le gendarme est accusé d’avoir ligoté une gamine de 15 ans avant de la violer.


 

source: Fratmat.info

Daoukro : Un gendarme viole une mineure de 15 ans
Tag(s) : #Faits Divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :