Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis l’arrivée de Mme Gbayéré Mariam née Nébia, à la tête du réseau Coopec de la ville cosmopolite de Gagnoa, plus rien ne va dans cette structure financière dont le personnel faisait la fierté des sociétaires. Malheureusement, le réseau fait aujourd’hui l’objet de critiques à n’en point finir. De par le comportement, de cette dame, jugé peu catholique, certains membres auraient décidé de rompre leurs contrats au profit d’autres structures.

La liste des griefs est vraiment longue qui va de l’accueil au manque de respect envers les sociétaires, clients de la Coopec, en passant par le mépris et une attitude hautaine que la Gérante afficherait dans son rapport quotidien avec le personnel et surtout les fidèles clients.

Ceux qui n’en pouvaient plus de  supporter cette attitude hautaine ne se sont pas fait prier pour manifester publiquement leur mécontentement. C’était lors de la 24ème assemblée générale ordinaire annuelle couplée avec une assemblée générale extraordinaire de la Coopec qui a eu lieu le 27 Mai dernier, dans la salle de centre polyvalent de Gagnoa. Parmi les intervenants, M. Zacko Gokou n’a pas porté de gang pour indexer la gérante Gbayéré Mariam  qui se trouvait à la table de séance.

‘‘Depuis l’arrivée de cette dame, nous sommes confrontés à d’énormes difficultés. Nous sommes obligés à passer tout une journée pour avoir notre pension. Ce qui n’était pas le cas auparavant. Cette dame-là, que dit-on, est la nouvelle gérante, je ne l’ai jamais vu depuis qu’elle est arrivée. Elle se cache. Contrairement à son prédécesseur, elle est difficile d’accès. Il y a de quoi à réfléchir car nous ne nous sentons pas du tout à l’aise » dira M. Zacko Gokou avant d’ajouter « il faut qu’elle fasse tout pour nous égayer. Très indignée, elle rétorqua avec un visage tout refrogner « je gère les problèmes comme je peux les gérer. Partout où je suis passée, c’est la toute première fois qu’on me dit ça. Je gérais plus de milles membres où j’étais. Ici, vous êtes combien ? Vous n’êtes que cinq cents donc (…) rétorquera Mme Gbayéré Mariam’’.

En tout état de cause, au su de ce qui précéde, c’est tout dire que depuis la prise de fonction de la 11e gérante qu’est Mme Gbayéré Mariam née Nébia à la tête du réseau Coopec de Gagnoa, les choses vont de mal en pis. Celle-ci que nous avons joint pour de plus amples informations, sans aucune forme de procédure nous a renvoyé paître « C’est une affaire interne. C’est entre mes sociétaires et moi. En quoi cela intéresse tant à la presse ? La presse ne doit pas s’ingérer dans notre affaire » indiquera l’actuelle gérante.

Dame Gbayéré n’a pas du tout tort de traiter la Presse par-dessus la jambe. Seulement, l’on retient qu’elle est inaccessible et cela la presse ne l’aurait jamais su si elle n’avait pas été invitée à la 24e Assemblée Générale de la Coopec dont l’un des sociétaires n’a pas pris de gants pour égrener ses défauts au nombre desquels le manque de respect. Comment pouvait-il en être autrement?

Nesmon De Killer/Correspondant régional

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gagnoa/Gérance du réseau COOPEC :  Mme Gbayéré décriée et indésirable
Tag(s) : #Régions