Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Direction de la Communication des 8èmes jeux de la Francophonie conduite par son Directeur Mam Camara a rencontré l’ensemble des journalistes ivoiriens le lundi 10 juillet 2017 à la Maison de la presse d’Abidjan (MPA) sise au Plateau sur invitation de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci). Cette rencontre avait pour but d’interpeller les hommes du quatrième pouvoir au niveau national à s’impliquer dans la réussite de ces jeux organisés par leur pays.

Le Président de l’Unjci, Moussa Traoré qui a demandé à observer une minute de silence suite au décès de Constant Guehi (journaliste), a appelé ses confrères à agir au cours de ces jeux avec beaucoup d’exemplarité, de professionnalisme afin de ne pas donner raison à tous ceux vilipendent les journalistes ivoiriens. Selon, Traoré Moussa, les journalistes doivent faire respecter l’adage selon lequel « On ne montre pas le chemin de son village avec la main gauche ». C’est pourquoi, il a invité les confrères à participer à la mobilisation des spectateurs à travers leurs écrits, faire la promotion de toutes les disciplines et ouvrir quotidiennement une lucarne dans les colonnes de leurs organes.

Aussi, le Président de la Conférence Nationale des Directeurs de publication de Côte d’Ivoire (CNDPCI), Touré Youssouf, le Secrétaire général du SYNAPPCI, Guillaume Gbato, ont emboité le pays à Traoré Moussa pour demander à leurs confrères de promouvoir la qualité dans leur travail avec plus de responsabilité pendant ces jeux, à se montrer disponibles et hospitaliers face aux confrères étrangers qui arrivent.

Le Directeur de la Communication de ces 8èmes jeux, Mam Camara, a, pour sa part, remercié les journalistes pour leur disponibilité en les invitant à jouer leur partition lors de ces jeux organisés par leur pays. « C’est l’affaire des journalistes », a-t-il dit. Cependant il a déploré le fait qu’au niveau des inscriptions pour les accréditions les journalistes ivoiriens traînent encore les pas. Alors que les journalistes nationaux sont les plus nombreux. Il a demandé aux  uns et les autres de se dépêcher. Car sans les accréditions ils ne pourront pas accéder aux 9 sites officiels situés dans les communes du Plateaux, de Treichville et de Marcory. Ainsi que les Fan zones pour leurs reportages.

Il a, par ailleurs, indiqué que tout a été prévu pour le déplacement des journalistes accrédités d’un site à un autre. Mam Camara qui a invité les journalistes à la mobilisation citoyenne n’a pas manqué de déclarer que tout sera mis en œuvres pour éviter les infiltrations des rats de la presse. Et que tout a été prévu pour que les journalistes travaillent, lors de ces jeux prévus du 21 au 30 juillet 2017, dans la quiétude. Mam Camara a, par ailleurs, sollicité les journalistes a donné un coup de main aux organisateurs, en s’inscrivant sur la listes des bénévoles. 

Benoît Kadjo

8èmes jeux de la Francophonie à Abidjan :  Les journalistes ivoiriens invités à une mobilisation citoyenne
Tag(s) : #Société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :