Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme des spectateurs d’un bon navet à l’italienne, il nous a été donné d’assister à une scène peu ordinaire devant la gendarmerie nationale de Gagnoa. Le camp de ce corps d’élite de l’autorité militaire de la République de Côte d’Ivoire s’était transformé à un véritable champ de bataille. Des souscripteurs excédés ont de peu manqué de lyncher voire dévorer leur proie : MDL N’Dri Atola Ange battu et recevant des coups comme si c’était un ballon de foot dans lequel chacun joueur frappe comme à l’entraînement.

Qu’est ce qui a bien pu réellement se passer pour provoquer le courroux de tous ces souscripteurs? De sources bien introduites, hormis son statut de gendarme, MDL N’Dri Atola Ange en service à la compagnie de Gagnoa, attiré par le gain facile, était par ailleurs l’un des responsables d’une structure de placement d’argent dénommée ‘‘3905 International’’ dans la capitale cosmopolite de la région du du Gôh. A la tête de cette agence, il se serait livré à des actes d’extorsion de  fonds aux souscripteurs. C’est suite à ses indélicatesses que la direction générale de BADEV Sarl sis en Abidjan déclinera toutes responsabilités face aux pratiques obscures que celui-ci et sa copine M’Bra Eunice mèneront au sein des agences ‘‘3905 International’’ et auprès des souscripteurs à compter du 27 Février 2017.

MDL Atola a-t-il détourné l’argent au détriment des souscripteurs ?

Cette décision qui faisait l’objet d’une note de service ne sera jamais respectée par ce gendarme qui faisait dans la menace et l’intimidation. Son avidité insatiable d’accroitre sa fortune ne lui permettra pas de baisser le pavillon jusqu’à ce qu’arrive le jour fatidique où il décida de mettre en sac, tout le matériel de la direction régionale.  Se servant de son titre de gendarme, MDL N’Dri Atola Ange, puisque c’est de lui qu’il s’agit, décida de sévir. Escorté par un de ses collègues que nous désignerons par MDL N.C et un informaticien en maintenance, il fera irruption avec un grand fracas dans l’agence de 3905 International sis au quartier Garahio. Sans aucune forme de procédure, MDL N’Dri Atola qui n’a pas voulu entendre raison et sa suite démontèrent toutes les installations qui s’y trouvaient et les emportèrent à bord de son véhicule car dira-t-il ‘‘mon départ de cette boite sera égal à sa disparition sur le territoire de Gagnoa’’.

Informés de la situation, des souscripteurs prennent aussitôt d’assaut l’agence puis s’opposent à la énième arnaque du fameux gendarme. Mais en vain. D’un caractère fougueux, il les menaçait et les proférait des injures. Ce qui finira par susciter le courroux des souscripteurs qui ont décidé d’en découdre avec lui. Fort heureusement pour eux, en bons sprinters,  son collègue et lui ont pu regagner rapidement son véhicule pour s’enfuir. Comme un enfant qui court  se réfugier dans les bras de sa mère, ainsi MDL N’Dri Atola ira se réfugier à la base de la gendarmerie. C’est une foule surexcitée qui  s’y est également déportée car les dégâts qu’il a eu à causer dépassent l’entendement.

Excédés, abusés mais déterminés à en finir avec lui, les souscripteurs n’ont pas eu froid aux yeux et ont transformé l’entrée principale de la gendarmerie en un véritable champ de bataille. MDL N’Dri Atola à qui ils demandèrent d’aller rétablir la connexion a failli de peu, être lynché par des souscripteurs. Malgré  tout, il passera un quart heure de calvaire sous les griffes de ceux-ci au cours de la violente altercation qui s’en est suivie. Le gandarme n’a dû son salut qu’à la promptitude du Procureur de la République Boubacar Coulibaly, qui a su œuvrer pour calmer les ardeurs sur les lieux ce 28 Avril 2017.  

Cet agent assermenté et conscient de la responsabilité de la protection des biens et des personnes que lui requiert l’Etat, a-t-il le droit d’être un simple souscripteur à plus forte raison responsable d’un réseau de placement d’argent ? Selon nos sources, MDL N’Dri Atola se comporterait ainsi pour brouiller, falsifier toutes les données qui pourraient l’incriminer puisqu’il aurait détourné la faramineuse somme de plus de 200 millions FCFA au détriment de la direction générale et au profit des souscripteurs qui, malheureusement seront finalement grugés.

Tous nos efforts pour avoir de plus amples informations auprès du MDL N’Dri Atola  et de sa copine M’Bra Eunice, nommément au cœur de cette affaire rocambolesque sont restés lettre morte. « Comme des lions cruellement éclopés, nous observons, attendons l’aboutissement de l’enquête en cours au niveau de la gendarmerie et à la direction nationale qui promet trouver un dénouement heureux à ce problème car nous pensons avoir été grugés par son représentant direct Atola » dira N.J, l’un des souscripteurs.  Nous y reviendrons.

 

Nesmon De Killer/Correspondant régional

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GAGNOA: Après avoir démonté et emporté des outils de l’agence de ‘‘3905 International’’ : Un gendarme pris à partie par des souscripteurs en furie.
Tag(s) : #Régions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :