Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alassane Ouattara vient de nommer Hamed Bakayoko comme ministre de la Défense. Ce proche parmi les proches du président ivoirien occupe désormais un poste hautement stratégique dans le gouvernement. Que cache cette nouvelle promotion ? Hamed Bakayoko, on le sait, n’est pas en odeur de sainteté avec Guillaume Soro. Ces deux protégés de Ouattara se livrent une guerre froide depuis des années. La pomme de discorde est le positionnement pour la probable succession de Ouattara en 2020. Les soulèvements à répétition ces mois derniers de l’armée ivoirienne ont renforcé la méfiance entre les deux hommes. Soro Guillaume, actuel président de l’Assemblée Nationale ivoirienne est dans le collimateur de certains proches du Chef de l’Etat. A preuve, au lendemain des troubles militaires, l’on a découvert une cache d’armes chez l’un de ses fidèles collaborateurs. Ceci expliquerait-il cela ? Toujours est-il que désormais, les proches et partisans de Soro sont diabolisés par les membres influents du RDR. Les injures et provocations par personnes interposées fuitent dans les journaux. Les réseaux sociaux ne sont pas en reste.

Cacul ou vision politique ?

On veut, après Hamed, opposer Soro à Ouattara. Selon des spécialistes de la question ivoirienne, l’objectif inavoué de cette campagne de dénigrement systématique serait d’affaiblir Soro. Déjà, avec la nomination d’un Vice-Président en janvier dernier, Soro perdait son statut de dauphin constitutionnel. En nommant Hamed Bakayoko, le rival de Guillaume Soro à la Défense, Ouattara veut contrôler l’armée si proche de l’ex-patron de la rébellion armée qui a endeuillé la Côte d’Ivoire. Une question demeure : pourra-t-on par ce geste fort, isoler Soro Guillaume de sa base militaire qu’il a dirigée pendant une décennie ? Une chose est sûre, entre Hamed Bakayoko et Guillaume Soro, le choix de Ouattara est clair comme de l’eau de roche. Il n’est pas exclu que dans les jours à venir, Hamed Bakayoko s’attèle à un réaménagement de la hiérarchie militaire s’il ne la décapite pas tout simplement. Des têtes tomberont à coup sûr. Et ce nettoyage s’impose à lui s’il veut maîtriser les forces armées ivoiriennes dont il est le patron désormais. Les jours des militaires proches de Guillaume Soro sont donc comptés. Le fossé se creusera davantage entre Ouattara et Soro, son ancien filleul.  Au profit de Hamed Bakayoko, le nouvel homme fort du régime Ouattara.

Ag Freeman

 

Hamed Bakayoko à la Défense : Le fossé se creuse de plus entre plus entre Soro et Ouattara
Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0