Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Dimbokro à Abidjan en passant par Yamoussoukro, Daloa, Duékoué, Toumodi, le prénommé Gaston, de nationalité béninoise, abuse sexuellement d’une fillette en classe  de 6e, avec la complicité de ses amis. 
Virginie, élève en classe de 6e, vit chez ses parents à Kpebo dans le département de Dimbokro. Il ya trois semaines que l‘enfant a disparu. Après enquête, il se trouve qu'étant à Dimbokro, Virginie a été approchée par un certain Hervé, lui demandant de l‘accompagner. Toute naïve, elle le suit. Ils vont jusqu’à Yamoussoukro. En route, il la rassure qu’il est couturier à Toumodi et qu’il la connait bien.  A l’arrivée, Hervé arrache à Virginie ses deux téléphones portables et lui dit de l’attendre quelque part. Il disparait dans a ville, abandonnant la fillette dans la capitale. Dans la détresse, elle est approchée automatiquement par un homme, le béninois N’PEZI Gaston, qui se propose d’offrir un repas à la fillette (Virginie) déjà épuisée et tenaillée par la faim et de l’accompagner  chez ses parents. E

lle accepte naïvement la proposition. Tout se passe comme si une force mystique dominait la fillette. Après lui avoir offert le repas, il la conduit d’abord à l‘hôtel et décide de coucher avec elle. Malgré les supplications de la fillette et les pleurs qu’elle émettait N’PEZI Gaston a quand même abusé d’elle. Après cet acte, il la conduit plutôt à la gare de Daloa et tous les deux empruntent un véhicule pour la dite ville. Arrivé à Daloa, il décide de continuer sur Duékoué toujours avec la fillette. A Duékoué, virginie commençait à manifester de l'impatience voire à se rebeller. Elle demanda à Gaston de la mettre dans un véhicule pour qu’elle retrouve sa famille. L’homme décida de lui remettre la somme de mille cinq cent francs CFA. Pourtant la distance qu’elle doit parcourir avoisine 300 kms. Avec seulement 1500 F CFA, le véhicule qu’elle emprunte la descend à Daloa. Là bas, un homme décide de l’aider en l’hébergeant chez sa sœur pour la seule nuit. Ce qui est donc fait. Le lendemain, la fillette est encore livrée à elle-même. Elle rappelle Gaston qui lui propose d’emprunter un véhicule pour Yamoussoukro  en "arriver payer"*. L’opération réussit encore pour Gaston qui paye effectivement le transport à l‘arrivée et passe encore la nuit avec Virginie à l‘hotel. 

Les pleurs intenses de la fillette et ses supplications à n’en point finir ne décourageront pas Gaston dans son élan. Il a encore abusé d’elle. Le lendemain, ils rentrent ensemble à Dimbokro. La fillette étant dans sa ville natale, elle veut simplement retrouver sa famille. Gaston menace de lui faire voir des vertes et des pas mûres si elle prend une telle décision. Finalement, il revient avec la fillette à Abidjan, au quartier Koweit situé aux Toits Rouges dans la commune de Yopougon. Elle y est séquestrée pendant plusieurs jours. C’est à la faveur d’une dispute qui éclate entre Gaston et son épouse surprise par la présence d’une fillette que son mari adore tant comme une deuxième épouse que Virginie va avoir une petite chance. Elle va tenter de s’échapper. Elle remet un numéro de téléphone à une personne d’à coté qui va réussir à joindre sa tante à Abidjan. L’époux à cette tante informe immédiatement la gendarmerie qui se met aux trousses de N’PEZI Gaston. Trois agents accompagnés du plaignant se rendent au quartier Koweit à 500 m de l’église catholique. Virginie est retrouvée. Les agents sur place appellent du renfort via leur chef. Dix gendarmes arrivent sur les lieux et Gaston est arrêté puis conduit au poste de gendarmerie de Yopougon Toits rouges depuis Vendredi 23 février 2018. Alertés, les parents biologiques de Virginie ont saisi a justice afin qu’aucun arrangement ne soit fait et que cette fois-ci, justice soit rendue car la fillette souffre à présent d’un traumatisme. L’abus sexuel ayant eu lieu sans préservatif elle est exposée à une infection aux MST telles que le VIH/SIDA et à une grossesse précoce et indesirée. Les parents sont en possession des images choquantes et déconcertantes des faits et du domicile de Gaston.
VEUILLEZ FAIRE UNE LARGE DIFFUSION DE CET ARTICLE AFIN DE CONTRIBUER A LA PRESERVATION DES DROITS DES ENFANTS ET A LA PUNITION SEVERE DES PERSONNES MALVEILLANTES
CAR ÇA PEUT AUSSI T’ARRIVER ET ÇA PEUT ETRE UN JOUR TA PROPRE FILLE 
 

Tag(s) : #Faits Divers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :