Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci par ailleurs député de Gagnoa-sous-préfecture-Gnagbodougnoa et Sérihio vient d'exaucer le voeu de M. Soro Fatogoma, proviseur du lycée moderne de Ouragahio qui peut enfin pousser un ouf de soulagement. L’honorable Guikahué vient de lui enlever une épine au pied. En effet, l'Honorable à donné suite à la doléance formulée par les populations du canton Gbadi-Centre. C’était lors de la récente cérémonie d’investiture du président de la jeunesse d’Ouragahio, Djéba Richmond. Chose promise chose due. Cette promesse que d’aucuns croyaient n'être que de la poudre aux yeux, vient d’être spontanément réalisé. Ce sont des table - bancs, des brouettes, des bottes, des machettes et des paquets de limes. En présence des autorités administratives, coutumières et autres, M. Soro Fatogoma assisté de l’intendante Sétou Coulibaly ont officiellement réceptionné ce don des mains du député Kouassi Bodi Théodore.

Au cours de cette cérémonie qui a eu lieu le 24 mars 2018, dans l’enceinte dudit établissement, l’homme qui se comporterait comme si c’était le ciel qui venait de le combler de ces dons, a trouvé des mots justes pour couvrir de louanges l’illustre donateur. « Ce geste restera gravé dans notre mémoire.  Soyez-en récompensé au centuple par Dieu, le miséricordieux » s’est exprimé le proviseur S. Fatogoma. Le sous-préfet n’est pas resté indifférent face à ce geste de grande envergure, « ce ne sont pas tous les cadres de la région qui acceptent volontiers de nous assister. Nous sommes en droit de féliciter ceux qui s’imprègnent de nos réalités et admettent de nous venir en aide. Nous remercions infiniment le député Guikahué pour cette marque de sympathie » indiquera le sous-préfet Agnon Kouakou Soualiho. Selon lui, l’administration qu’il dirige est obligée de penser des méthodes pour pouvoir venir en aide aux populations en souffrance. « Le ministre vient de nous soulager car des grèves ont toujours été décrétées ici pour cause de tables bancs. Malheureusement, cela n’émeut personne. Le seul établissement sécondaire de la localité va au-delà de la double vacation ». Profitant de cette occasion, l’administrateur civil a exhorté les cadres de la région, à l’unisson parfaite de leurs pensées, de leurs sentiments pour le développement. Comme Saint Jean-Baptiste, l’on ne peut parler du Christ, du moins, de Guikahué sans articuler le nom de Bodi Théodor, le glorieux précurseur de développement de la région du Gôh.

 

Nesmon De Killer/Correspondant régional






































 

​​​​​​​

Ouragahio : Guikahué vole au secours du Lycée Moderne
Tag(s) : #Régions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :