Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand marché de la capitale cosmopolite de la région du Gôh continue toujours de présenter ce visage lamentable qu’on lui connait. Au point de susciter interrogation et pitié de la part des populations. Ce lieu public de vente de denrées alimentaires et de marchandises d’usage courant génère pourtant des fonds à la mairie. Que dire alors de la toiture qui constitue une véritable passoire. Lorsqu’il pleut sur la ville, les occupant sont complètement mouillés jusqu’aux os. Pour ce qui concerne l’hygiène pour les lieux d’aisance, l’on est tenté de dire que le grand marché de Gagnoa s’est pratiquement transformé à un w-c à ciel ouvert où chacun décide de s’y soulager lorsque l’envie lui prend. Le constat est plus que triste sous l’ère de l’enseignant Médji Bamba qui avait été imposé par le Rdr à la tête de la municipalité. Au jour d’aujourd’hui, les ordures ont gagné du terrain et dégagent une odeur à couper le souffle des riverains. Il est inconcevable de remarquer que la mairie que dirigeait Médji Bamba s’est toujours bouchée les oreilles afin de ne pas entendre les cris de détresse de la population en général et les commerçants particuliers. Faut-il continuer d’amasser l’argent des honnêtes contribuables sans vouloir s’acquitter des responsabilités que cela implique? Il faut le dire tout net, depuis que l’écharpe du maire a été confiée par copinage à cet enseignant en remplacement d’un fils de la commune, la ville de Gagnoa est pratiquement devenue la foire aux ordures. Ce sont des tas d’immondices que l’on observe sur les artères et aux abords des rues semblent pourtant n’avoir jamais ému le maire Médji Bamba. Bien que tous les commerçants s’acquittent de leurs droits de redevances tels que la patente, la taxe sur le marché et autres, il serait judicieux de savoir à quelle fin utile est exploitée cette faramineuse somme? Les mauvaises langues se demandent le bilan de Bamba Médji et quel est le rôle qu’à  véritablement joué celui-ci, pour qui vaut de vouloir le reconduire à la tête de cette ville symbolique ? Quel dommage ! Ne dit-on pas que ‘‘le charbonnier est maître chez lui ?’’.  Pour répondre aux aspirations de la population, des commerçants qui décrient la mauvaise gestion de l’ex maire Médji Bamba, revendiquent la candidature d’un fils autochtone. En effet, pour ces grandes actions déjà posées, Méva Gougou Joachim, fils de Tipadipa, demeure le choix impérieux parmi tant d’autres et surtout, à la place du choix du Rdr.  Puisse le choix du peuple être respecté pour remédier nécessairement au mal incurable que constitue la régression.

Livingstone/Région du Gôh

 

Gagnoa/Scrutin du 13 Octobre prochain : Méva Gougou pour prendre les rênes de la municipalité
Tag(s) : #Régions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :