Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Selon le Programme d’analyse de systèmes éducatifs, la qualité de l’éducation en Côte d’Ivoire régresse de manière significative. Le pays occupe désormais l’avant-dernière place en Afrique subsaharienne francophone derrière le Niger, le Sénégal et le Bénin.

*** Dr Michel Coffi Djidji. En tant qu’Expert-Économiste, Cadre ivoirien et parent d’élèves, comment réagissez-vous à ces informations qui ramènent les Ivoiriens à la réalité de la pratique du pouvoir par le régime actuel ?

Les ressources humaines représentent un des facteurs clés de succès de toute organisation en raison des savoirs, savoir-faire et savoir être dont elles détiennent. Or ici, on nous dit que ces facteurs de succès/ distinctifs que sont les savoirs sont mis à mal, (des enseignants démotivés par manque de moyens, une ministre incompétente pour ne citer que ceux- là). C'est un échec pour ceux qui gouvernent la Côte d'Ivoire depuis une décennie. C’est un résultat à l'image de ceux qui dirigent le pays. Il y a une hyper-médiatisation de la médiocrité. En effet, moins vous êtes compétent et plus vous êtes propulsé à des postes de responsabilité. L'avant dernière place qu'occupe la Côte d'Ivoire n'est que la résultante des maux dont souffre l'école ivoirienne.

Réalisé au téléphone par Urbain Kadjo

Education/Dr Michel Coffi DJIDJI (Docteur En Economie, Expert En Peacekeeping And Studies Et En Gestion Des Entreprises Et Des Services Sanitaires) : ‘‘L'avant dernière place qu'occupe la côte d'ivoire n'est que la résultante des maux dont souffre l'école ivoirienne''.
Tag(s) : #En 2..Mots
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :