Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un total de 17911, ce sont finalement 969 candidats qui ont subi le 14 juin 2021, les épreuves écrites du Bepc et le test d’orientation. Suivant les consignes de rigueur édictées par le nouveau chef du département de l’Education Nationale en Côte d’Ivoire, le Professeur Mariatou Koné, Mme Valentine Amoakou a mis en place une stratégie pour déjouer toutes sortes de plans de tricherie.

 

C’est ainsi que, pour ne pas bénéficier de la complicité de certains professeurs du secrétariat, elle a pris des dispositions indispensables qui s’imposent. Pour éventuellement éviter certains désagréments du passé, celle-ci a renforcé le dispositif sécuritaire presque dans tous les centres de compositions. Pour s’assurer d’éradiquer des fraudes subtiles, Mme la Drenet ne s’est pas fait prier pour doter les différents centres d’examens d’un détecteur de métaux.

 

La Drenet après avoir demandé aux candidats de s’abstenir de s’adonner à toutes sortes de fraudes, s’est également adressée aux examinateurs à qui elle conseillé de ne pas risquer leur carrière pour des miettes  ‘‘ car aucune tolérance ne sera accordée à quiconque se fera prendre pour délit de fraude’’. Les épreuves du Bepc se sont donc très bien déroulées à Gagnoa.

 

L’on peut dire qu’avec l’arrivée du nouveau ministre de l’Education Nationale, Mme Valentine Amoakou, la Drenet de Gagnoa, aura les coudées plus franches et l’esprit tranquille pour mener à bien sa mission. Les adeptes de la tricherie et autres doivent y mettre fin illico pour ne pas subir la rigueur de la loi.

 

 

Nesmon de Killer/Région du Gôh

Mme Valentine Amoakou a droite sur la photo lors du lancement du Bepc

Mme Valentine Amoakou a droite sur la photo lors du lancement du Bepc

Tag(s) : #Régions