Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 7 août 1947, le radeau «Kon Tiki» de l'anthropologue norvégien Thor Heyerdal (32 ans) arrive dans l'archipel des Tuamotou, en Polynésie, après un voyage de 6900 km.

Le Kon Tiki de Thor Heyerdal (DR)

Aventure et anthropologie

Le radeau a appareillé le 28 avril 1947 du port de Callao, sur la côte du Pérou, avec un équipage de six hommes. Avec ce radeau  imité des anciennes embarcations des Inca, construit en balsa (bois léger) et sans clous, Thor Heyerdal veut démontrer que les Indiens d'Amérique ont pu coloniser les archipels du Pacifique.

Cette idée lui est venue en recueillant dans les îles Marquises une légende selon laquelle les ancêtres des insulaires seraient venus là de l'Est, guidés par le dieu Tiki à bord de bateaux plats. Il fait le rapprochement avec un ancien mythe péruvien selon lequel un héros dénommé Kon-Tiki (roi-soleil) aurait fui le pays en prenant la mer avec femme et enfants.

Sans assistance extérieure, avec seulement une petite radio et un canot pneumatique, en se nourrissant de la pêche et de l'eau de pluie, l'équipage accomplit l'exploit en frôlant maintes fois la mort.

Le film et le livre à succès que l'anthropologue a tirés de son aventure vont donner du crédit à son hypothèse sans toutefois en apporter la preuve.

Thor Heyerdal a voulu plus tard, en 1969, renouveler l'exploit en traversant l'Atlantique à bord d'un bateau du Nil pour démontrer une parenté entre les civilisations du Mexique et de l'Égypte pharaonique. Mais son bateau de papyrus, le «Râ», n'a pu atteindre le Nouveau Monde...

Tag(s) : #Documents

Partager cet article

Repost 0