Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme ce véhicule, il en existe beaucoup d'autres qui polluent le District d'Abidjan, empoisonnant les usagers en toute impunité

 

Abidjan est en passe de détenir le record de la ville de la plus polluée au monde. Avec son lot d’automobiles dont les pots d’échappement fument comme des trains à vapeur. Sans que les propriétaires de ces véhicules ne songent même un seul instant à réviser leur moteur ou ces pots d’échappement qui ne respectent aucunement les normes de sécurité en la matière. Mais quel rôle joue le pot d’échappement et le danger que cela représente quand il n’est pas entretenu ? ‘‘Le pot d'échappement sert d'abord à évacuer les gaz de combustion hors de la zone où se trouve le moteur. Ces gaz brûlés sont susceptibles de provoquer un dysfonctionnement du moteur et représentent un danger pour les opérateurs à proximité. C'est pourquoi les lignes d'échappement débouchent souvent à l'arrière des véhicules, ou sont situées en hauteur sur les motorisations fixes. Il sert aussi à réduire le bruit et la pollution. Il se trouve aussi que certains pots d’échappement soient situés sur les côtés.’’ Toujours selon Wikipédia : ‘‘il est composé d'un système permettant de réduire le bruit : le silencieux. Ainsi qu’un système permettant de réduire les émissions polluantes, par catalyse et/ou par filtration. Le pot d'échappement participe au fonctionnement du moteur. Trop libre, le moteur augmente sa puissance (le cylindre se vide mieux après chaque combustion), mais chauffe davantage et consomme plus ; trop étouffé, le moteur manque de puissance. Sur les moteurs à deux temps, le pot de détente permet d’améliorer aussi bien l’extraction des gaz d’échappement que la compression.’’

Dans le District d’Abidjan, des véhicules ne respectant aucune norme sécuritaire en la matière, circulent sous les yeux du Ciapol qui devrait en principe sévir mais ne le fait pas. Et alors que ces véhicules sont bons pour la casse pour avoir été plus qu’amortis des années après, ils circulent encore constituant, un danger permanent tant pour les automobilistes que pour les usagers.

Aussi, à l’instar des agents du radar sur les autoroutes, les agents du Ciapol pourraient verbaliser les véhicules qui ‘‘fument’’ trop, dans l’intérêt de tous.

Dans tous les cas, qu’ils soient derrière ou sur le côté ou en haut comme une cheminée, la fumée épaisse qui en sort et surchargée d’oxyde de carbone constitue un danger pour les usagers.


Tag(s) : #Société