Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L’agenda de ce conclave n’obéit à aucune logique républicaine

Lors de sa dernière session qui s’est tenue le 08 juillet 2010, en plus de débattre de l’intégration des auditeurs de justice de la promotion 2008-2009 dans la Magistrature, et de la grâce présidentielle vis-à-vis des condamnés à mort, deux magistrats «ont été traduits devant le Conseil de discipline» affirmait le ministre de la Justice, par ailleurs vice-Président dudit Conseil. Qui a pour missions de donner son avis sur les propositions de nominations et sur les sanctions disciplinaires concernant les magistrats du siège.
Et s’il permet de sanctionner, entre autres, mais surtout de mesurer le pouls de ce segment de la société camerounaise, ce Conseil dont la tenue est très souvent attendue reste cependant lié aux humeurs du chef de l’Etat. C’est ainsi qu’en 2008, après avoir été annoncé pour février la réunion du Conseil avait été annulée sans façon, alors que des membres étaient déjà en salle, au palais de l’Unité.

Un report d’autant plus surprenant qu'un pré-conseil s'était tenu le 26 juin précédent, sous la présidence du vice-Premier ministre en charge de la Justice. C'est dire que ces différents renvois du Conseil de la magistrature préoccupent les magistrats d’autant que, la plupart des cas, plusieurs dossiers sont en attente de décision (affectations, nominations, sanctions disciplinaires…). En rappel, le Conseil supérieur de la magistrature est présidé par le président de la République.
Le Garde des sceaux en est le vice-Président, tandis que le secrétariat général est confié au conseiller juridique du premier ministre, Jean Foumane Akam. Le président et le vice-Président de la Cour suprême, de même que le Procureur général près la Cour suprême sont membres de droit. S'y ajoutent certains députés dont un du Social democratic Front et quelques personnalités des professions judiciaires.
Et déjà, pour la prochaine session, après la mue de 2008 qui courrait sur cinq ans, la couleur de la reconfiguration du conseil est attendue.


Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0