Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Réf : K.A./SG/11 / 007                                              Abidjan, le 23 Juillet 2011 

 

                                                                                                     A   

                                                                                   Son Excellence Monsieur                                                                                                                                                                             

                                                                     Le Président Henri KONAN BEDIE

 

 

Objet : Information

 

             Excellence,

             Le Bureau Exécutif National (BEN) de l’UNESCI vient très respectueusement par la présente solliciter votre intervention relativement à la situation qui prévaut à son siège social.

 

             En effet, cela fait un peu plus de deux(02) semaines que nous avons reçu une mise en demeure de la part du ministère de l’enseignement supérieur nous intimant l’ordre de libérer  notre  siège social impérativement. Or, il convient de rappeler à toutes fins utiles que ce siège nous a été octroyé en 1998 par votre Excellence du temps où notre aîné DJAHA JEAN était le premier responsable de l’UNESCI. Dès lors, nous avons du mal à comprendre une telle décision de notre Ministre de tutelle dans la mesure où ce siège est un patrimoine du PDCI-RDA .

         Sans polémique nous avons décidé de nous confier à vous en tant que ultime recours afin qu’une solution idoine et concertée  soit trouvée à ce problème.

         Aussi tenons-nous à vous informer que nous joignons à cette correspondance un mémorandum qui fait un large tour d’horizon sur la question ainsi que nos propositions.

         Dans l’attente d’une suite à cette correspondance, veuillez recevoir Excellence, l’expression de notre profonde  et distinguée considération.

 

 

                                                                         

 

 

 

 

                                                                           

 

 

RAPPORT SUR LES EXACTIONS COMMISES AU SIEGE SOCIAL DE L’UNESCI LE 23/07/11

 

Au petit matin du Samedi 23 Juillet 2011, les militants de l’UNESCI se sont réveillés le cœur meurtri et la mort dans l’âme. En effet, aux alentours de 6h30 min un détachement important de près de 150 éléments des FRCI a fait irruption à bord de pick up surmontés d’armes de guerre dans l’enceinte du siège social de l’UNESCI. Ces éléments, conduits par Monsieur MEITE ADAMA, Directeur Général par intérim du CROU-A, se sont aussitôt mis à bastonner sans ménagement, les membres du Bureau Exécutif National et les militants de l’UNESCI présents sur les lieux. Au même moment, deux bulldozers guidés par le même MEITE ADAMA, s’acharnaient sur les magasins qui étaient dans l’enceinte du Siège et les ont très vite réduits en tas de gravas avec à l’intérieur tous les ordinateurs, photocopieurs et autres appareils informatiques.

 

Signalons au passage que le siège de l’UNESCI servait de dortoir à certains militants et membres du BEN depuis l’éclatement de la crise en 2002 du fait de l’impossibilité  pour  eux d’acquérir une chambre en Résidences Universitaires. Cette situation s’est empirée avec la fermeture de ces Résidences Universitaires ce qui a du coup porté le nombre d’Etudiants résidants au siège social de l’UNESCI à 162.

Au regard de toutes ces considérations, l’on peut relever l’insouciance et la mauvaise foi de MEITE ADAMA quand on sait que des négociations étaient en cours et que le délai n’était d’ailleurs pas expiré. Pire, en lieu et place d’un déguerpissement il s’est agit d’une exaction.

Au demeurant, cet acte indigne et incompréhensible de MEITE ADAMA est une grave atteinte non seulement à la dignité humaine mais aussi et surtout une violation flagrante des droits de l’homme. C’est pourquoi, nous crions notre ras-le-bol et notre indignation face à de tels actes dignes d’une dictature stalinienne.

Aussi, nous tenons à informer l’opinion nationale et internationale de ce que l’UNESCI n’entend pas subir sans réaction ces exactions diligentées par le Ministre CISSE BACONGO et son DAAF, MEITE ADAMA ; et compte user de tous les moyens légaux pour mener dans les jours à venir des actions d’envergures sur toute l’étendue du territoire national à travers ses coordinations et sections afin que justice soit faite.

 

 

 

 

 

 

 

PREJUDICES

 

PREJUDICES MORAUX ET  CORPORELS

- 23 blessés dont 02 cas graves. (Tous des étudiants)

- plusieurs étudiants pour la plupart des filles, traumatisés par la violence des actes.

 

PREJUDICES MATERIELS

 

04  Postes Téléviseurs

37  Lecteurs D.V.D

01  Parabole et 01 Décodeur canal SAT +Horizon

300 Chaises

04  Ordinateurs de bureau et 07 Ordinateurs portables

02  Photocopieurs

02  imprimantes + scanneurs

02  caméras numériques

05  Mégaphones

Des clés USB et CD comportant toute la mémoire administrative de la structure.

15  bureaux (Mobiliers, Tables et Chaises roulantes)

01  ADSL.

02  Consoles de jeux ( Xbox 360 et Play Station 3)

76  Téléphones  Portables

Des fournitures de bureaux (Rames, Chemises, Stylos, Chargeurs d’encre, ...etc)

-Des effets vestimentaires

-Des documents Scolaires

-752 ouvrages de la bibliothèque de l’UNESCI

-44 Matelas

-Des équipements Sportifs (Ballons, maillot, chaussures et poteaux)

-Des diplômes Scolaires et Universitaires.

-La documentation et archives de la Structure

-Des bijoux et montres

-12 bouteilles de gaz faitouts et des ustensiles de cuisines

-31 réchauds électriques.

 

PREJUDICES FINANCIERS

-Caisse de la structure : 225 435 F CFA

-Fonds du comité d’Organisation du Congrès : 1 728 000 F CFA

-Argent personnel des Militants : plus de 200 000 F CFA.


 


 

                      

 

 

 

 

Tag(s) : #Lettre ouverte

Partager cet article

Repost 0