Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Habitué à la vie de célibataire endurci : Le président Alpha Condé divorce deux fois après abandon du domicile conjugal Fanta dite Djéné Kaba, première dame de la Guinée Article publié le: 08 Janvier 2011 - Auteur: Amadou Bamba NIANG - Source: Bamako Hebdo Le président Alpha Condé qui vient d'accéder au pouvoir est vraiment atypique dans son parcours, surtout du côté de sa situation matrimoniale. En effet, avec un enfant unique né de son premier mariage, dans les années 70, Alpha Condé a le plus souvent vécu dans le célibat. En 1993, il s'est remarié pendant quelques mois, le temps de s'afficher avec une dame pendant la campagne électorale. Normal donc que les gens se posent des questions sur le sort qui sera réservé à Fanta dite Djéné Kaba, l'actuelle Première dame qu'Alpha Condé a épousé en catimini dans la banlieue parisienne, le 9 mai dernier, pour ne pas se présenter à la présidentielle avec son statut de célibataire endurci. L'ennui, c'est qu'Alpha est récidiviste dans l'abandon de domicile conjugal. Le premier mariage de l'actuel président de la République de Guinée remonte aux années 1970. Déjà installé en France, il venait de temps en temps en Afrique. C'est justement au cours de d'une de ses nombreuses pérégrinations qu'il épouse une de ses cousines Koné, sour de la chanteuse ivoirienne Aicha Koné et hôtesse de l'air à la défunte compagnie Air Afrique. Le mariage n'a duré que deux ans. Entre-temps est né l'unique fils d'Alpha Condé qui sera d'ailleurs élevé par sa mère. C'est la femme qui demandera le divorce pour abandon du foyer conjugal. Alpha Condé l'avait tout simplement oubliée pour reprendre ses nombreux voyages. L'on comprend, dès lors, pourquoi Aïcha Koné, en dédiant une chanson à Lassana Konté, plus grand adversaire d'Alpha Condé, faisait des allusions dont on dit bien qu'elles étaient destinées à régler des comptes avec celui qui a osé abandonner sa sour après l'avoir épousée à la fleur de sa jeunesse. Il a fallu ensuite attendre les années 1990 pour voir Alpha Condé se marier une nouvelle fois, sous la pression de ses camarades de parti. En effet, des responsables de son parti, le RPG, ne cessaient de lui rappeler qu'un homme politique célibataire n'est pas bien perçu dans un pays musulman. Ce qui a poussé Alpha à épouser une Guinéenne du nom de Mama Kanny Diallo dont on dit qu'elle fut une des nombreuses amantes du Capitaine Siaka Touré, un des grands bourreaux du sinistre Camp Boiro où ont disparu plusieurs milliers de prisonniers politiques du régime Sékou Touré. En plus, Mama Kanny Diallo a toujours été soupçonnée d'être un agent des services de renseignements du Parti Démocratique de Guinée, formation politique du président Sékou Touré. Tout le monde s'attendait à voir ce mariage éclater. Ce qui arriva d'ailleurs quelques mois après, mais pour les mêmes raisons : abandon de domicile conjugal. Le 9 mai dernier, pour se présenter à la récente élection présidentielle qui l'a finalement porté au pouvoir, Alpha s'est remarié en catimini avec Djéné Kaba dans la banlieue parisienne. Les observateurs se demandent combien de mois tiendra encore ce mariage, même si Alpha Condé, pris dans l'étau du pouvoir, ne pourra pas user de sa vieille habitude : abandonner le domicile conjugal. Nous osons quand même espérer qu'il ne sera pas le premier chef d'Etat guinéen célibataire ou mieux, divorcé. Amadou Bamba NIANG

Tag(s) : #Politique