Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HORREUR A COCODY ANGRE DJIBI II LA MAISON DUPLEX DE JEAN BLE GUIRAO PART EN FUMEE La belle et coquette cité à COCODY ANGRE DJIBI II vient de connaitre, en l'espace de quelques jours, sa deuxième horreur avec son cortège de résidences attaquées et détruites. Il y a quelques jours, c'était le cabinet politique du Docteur ALBERT TOIKEUSSE MABRI Président de l'UDPCI qui avait été visité par les patriotes de Koffi Serge, JEAN Yves DIBOPIEU et un certain commandant des douanes SIAOU VITALLIN, Président du fameux parlement de COCODY Angré terminus 81-82 avec comme indicateur YLE Yodemin Serge.... Ce mercredi 16 Mars 2011, dès 08H, on prend les mêmes et on recommence. La quiétude des habitants de cette cité a été ébranlé par la cohorte de patriotes armés jusqu'au dent qui sont venus, cette fois ci, s'en prendre à la villa duplex 136 lieu d'habitation de JEAN BLE GUIRAO Secrétaire General Adjoint de l'UDPCI et membre de la commission Organisation-Mobilisation du RHDP.... Il s'en sont d'abord pris au portail au nommé YAKOUI BERTHE Olivier, surement son frère cadet qui a eu la malchance de trouver nez à nez avec les visiteurs indélicats qui ont été renforcés par des policiers en tenues qui étaient parfaitement visibles à leurs tenues et leurs écharpes sur les bras..."tu es le frère de BLE GUIRAO" lança le commandant des douanes SIAOU au pauvre BERTHE OLIVIER visiblement surpris..Avant qu'il ne place un mot, une clameur retendit "tuez le, tuez le, tuez le". Ceinturé le jeune s'est débattu et n'a eu son salut qu'à sa chemise qu'il a laissée dans les mains de ceux qui l'ont ceinturé et à la force de ses jambes.... Ensuite, ils s'en sont pris aux deux gardiens de la maison qui n'ont pas pu opposer de résistances majeures. La voie étant libre, ils s'en sont donné à cœur joie, pillant et détruisant tout avant de mettre le feu depuis le 1er étage à l'aide de deux grenades incendiaires et toutes les chambres ont été ravagées par l'incendie avant de descendre. les voisins du quartier ont fait tout leur effort pour maitriser l'incendie qui a gagné le toit de la villa duplex voisine. C'est plus de deux heures après ce forfait que sont arrivés les quelques policiers et sapeurs pompiers, les uns pour constater et les autres pour maîtriser définitivement le feu de peur qu'il ne prenne toute la cité.. Au moment où nous mettons sous presse, on était sans nouvelle des frères de JEAN BLE GUIRAO et des gardiens qui faisaient l'objet d'une recherche minutieuse par les patriotes et les comités d'auto défense installés dans le quartier et sur toutes les artères y convergeant... Le calvaire des militants et responsables du RHDP continuent donc et les questions qui viennent à l'esprit sont les suivantes: A qui le tour d'avoir sa résidence attaquée, pillée et brulée? Ou encore, jusqu'où GBAGBO et ses partisans iront et à quand la fin de tout ce cauchemar pour les Ivoiriens dont le tort reste d'avoir élu massivement un Président en qui ils espèrent.....Vivement qu'on mette une fin à la destruction programmée du pays par GBAGBO et ses partisans... Joins au téléphone, JEAN BLE GUIRAO est resté sans voix. Il a tout simplement dit que "la lutte continue'. 

Tag(s) : #Enquêtes

Partager cet article

Repost 0