Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 Les Forces Républicaines doivent se défaire de leurs scories

La nouvelle Côte d’Ivoire qui prend forme lentement mais sûrement est en train malheureusement de payer le prix fort. C’est que l’on peut déduire de ces hordes d’évadés de la MACA ( Maison de Correction  d’Abidjan) qui font la loi depuis quelques temps à Williamsville. Terrorisant les habitants de ce sous-quartier d’Adjamé qui sortent à peine d’un traumatisme causé par la soldatesque de l’ex-Chef d’Etat Laurent Gbagbo. Les FRCI (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire) sont interpellées afin de redonner confiance aux populations de Williamsville qui ont besoin de quiétude pour vaquer à leurs occupations. La place d’un gangster est en prison où il doit payer pour ses forfaits. Aussi, ne devrait-on pas laisser ces évadés imposer leur loi aux paisibles habitants qui doivent être sécurisés ici et maintenant par les FRCI  et leurs supplétifs. Cela nous sert de passerelle pour interpeller les éléments des Forces Républicaines qui doivent se concentrer sur la sécurité des biens et des personnes à laquelle ils sont commis.

exactions en Côte d'Ivoire ABOBOBO MORT d'une femme par Camp Gbagbo

C'est pour mettre à toute cette barbarie d'un autre siècle que les FRCI ont été créées. Faites nous honneur!

Plutôt que d’instaurer la terreur là où ils leur devoir est de remettre les populations en confiance. Comment leur faire confiance quand les FRCI des régions de Côte d’Ivoire sont chaque jour indexés pour des faits mineurs ? Plus d’une fois, des éléments des FRCI locales patrouillent en y semant la terreur et la désolation. Au grand dam des autorités coutumières pour qui certains éléments n’ont aucun égard ni respect. L’Armée obéit à des règles et tout militaire, à un code d’honneur. De Korhogo à Moapé, la Côte d’Ivoire demeure une et indivisible. Quels griefs peuvent avoir les FRCI contre les populations des villages du Sud de la Côte d’Ivoire ? Aux agissements négatifs et franchement inacceptables et mal pensés de certaines brebis galeuses des FRCI qui pensent pouvoir montrer leurs forces, il faut opposer le comportement régalien des vrais soldats de carrière qui ne peuvent nullement accepter que cela continue. Une armée ne doit pas être composée d’éléments qui donnent à penser que l’on a affaire à des soudards plus qu’à des soldats. Ce n’est pas l’image que les FRCI  voudraient véhiculer auprès des populations. Alors, il est grand temps de mettre de l’ordre dans cette grande armée en devenir. Aujourd’hui, certains supplétifs prétendument FRCI ne sont en réalité que des miliciens ou militants FPI qui ne manquent pas bien évidemment de saborder le processus de réconciliation. Il est temps que la haute hiérarchie FRCI prenne ses responsabilités en sévissant et en ramenant ses éléments qui le méritent en caserne et si les autres doivent retourner à Korhogo, Man ou l’on ne sait où, que cela se fasse. Pour le bonheur des Ivoiriens à la paix, la sérénité et la joie de vivre dont ils ont été privés pendant toute une décennie. Alors aussi bien à Williamsville qu’à l’intérieur du pays, les FRCI doivent avoir un comportement exemplaire. Etre des modèles pour pouvoir susciter des vocations. Mais comment vouloir ressembler à un soldats aux allures et attitudes de gangster qui dégaine à la moindre contrariété ?

 

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0