Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la veille de la commémoration du 51e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, des rumeurs de plus en plus insistantes de bruits de bottes et donc de menace de renversement de l'ordre constitutionnel inquiètent les populations traumatisées par une déjà longue crise post-électoral qu'elles ne sont plus prêtes à revivre. Aussi, afin que tous sachent que les coups d'Etat n'ont jamais rien résolu, il importe de rappeler cette carte des coups d'Etat de notre confrère 20minutes-blog.fr.

La carte des coups d'Etat en Afrique depuis quinze ans
article_photo_1233580016106-3-0.jpg
Des milliers de partisans d'Andry Rajoelina sur la place principale d'Antananarivo le 2 février 2009/Richard Bouhet AFP

Alors que les troubles à Madagascar continuent, voici une carte des coups d'Etat en Afrique depuis quinze ans, qui permet de saisir un peu mieux l'instabilité sur le continent.


La carte permet notamment de remarquer une sorte d'axe est-ouest où se produisent la plupart des coups d'Etat ces dernières années.

Comme d'habitude, cliquez sur les icônes pour voir ce qu'il s'est passé.

 

 

Mauritanie: 6 août 2008

 Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu, est renversé 15 mois plus tard par le général Mohamed Ould Abdel Aziz.

Sierra Leone: 25 mai 1997

Le président Ahmad Tejan Kabbah renversé par une junte dirigée par Johnny Paul Koroma. Rétabli dans ses fonctions en 1998 après une intervention d'une force ouest-africaine.

Niger: 9 avril 1999

Ibrahim Baré Maïnassara tué par des éléments de la garde présidentielle, dirigée par Daouda Mallam Wanké.


Côte d'Ivoire: 24 décembre 1999

Une mutinerie de soldats se transforme en coup d'Etat, le premier du pays. Le général Robert Gueï annonce la destitution du président Henri Konan Bédié et la mise en place d'une junte.

Sao Tomé et principes: 16 juil 2003

Bref coup d'Etat dirigé par le major Fernando Pereira en l'absence du président Fradique de Menezes. Grâce à une médiation internationale, celui-ci reprend ses fonctions le 23.


Centrafrique: 15 mars 2003

Ange-Félix Patassé, au pouvoir depuis 1993, renversé par le général François Bozizé, entré en rébellion fin 2001.

Zaïre: 17 mai 1997

Laurent-Désiré Kabila, à la tête d'une rébellion depuis huit mois, s'autoproclame chef de l'Etat. Le Zaïre, dirigé depuis près de 32 ans par Mobutu Sese Seko, devient la République démocratique du Congo. Le 16 janvier 2001, Kabila est assassiné par un de ses gardes du corps. Son fils, Joseph Kabila, lui succède.


Burundi: 25 juillet 1996

Un coup d'Etat porte au pouvoir Pierre Buyoya après la destitution de Sylvestre Ntibantunganya.


Comores: 28 sept 1995

Des mercenaires dirigés par Bob Denard renversent le régime de Saïd Mohamed Djohar. Une intervention militaire française met fin au coup d'Etat.

Madagascar: Janvier 2009

Le président malgache Marc Ravalomanana a démissionné mardi et transféré ses pouvoirs à «un directoire militaire». Le chef de l'oppostion Andry Rajoelina était dans les bureaux de la présidence dans le centre de la ville depuis ce mardi matin, suivi par de nombreux partisans et salué par les militaires qui avaient pris d'assaut lundi soir les locaux de la présidence pour «précipiter le départ» de Marc Ravalomanana, dont l'opposition réclame désormais l'arrestation.


 

Emile Josselin

Tag(s) : #Documents
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :