Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Rendons à César ce qui est à César : les refondateurs ont le sacré talent de déplacer les problèmes et de susciter ainsi de faux débats qui nous font perdre l'essentiel. À titre d'exemple, ils prétendent maintenant que la Côte d'Ivoire est si riche que la France veut faire main-basse sur ses richesses immenses par le truchement de son cheval de Troie, le président Alassane Ouattara. Et ce discours fallacieux a le mérite de séduire certains ignares et autres nostalgiques des batailles de libération. Je vais donc m'octroyer la tâche fatidique et ennuyeuse de faire parler les chiffres pour mettre les choses à leur place, sans passion ni exaltation.

Les richesses de la Côte d'Ivoire - ou PIB - se chiffrent à 23,4 milliards de dollars US, soit un revenu annuel moyen de 1100 dollars par tête. Notre pays se classe à la 188 ième place sur un total de moins de 210 pays au monde. Le taux de chômage est de 45% officiellement dans notre pays. Bien entendu on n'a pas pris en compte les gérants de cabines téléphoniques ni les domestiques qui perçoivent entre 5.000 et 20.000 f CFA par mois, parce que ceux-là sont considérés comme des travailleurs ! De même, on a considéré que les vendeuses de sachets d'eau glacée ou de cacahuètes sont aussi des travailleuses ! Enfin sur ce chapitre, disons que la dette publique ivoirienne représente 75,2% du PIB et que cette dette est chiffrée à 13,79 milliards de dollars contre 23 milliards de PIB. Nous sommes véritablement un pays pauvre très endetté - PPTE.

Au titre du commerce extérieur, nous nous gargarisons de ce que le port d'Abidjan est le deuxième port le plus actif d'Afrique derrière celui de Durban, mais la réalité est que nous importons pour 6,3 milliards de dollars tandis que nous exportons pour 10 milliards de dollars. Nos principaux clients sont l'Allemagne - 9,6% -, le Nigeria - 9,1%, les Pays-Bas - 8,3% et la France - 7,2%. Nous leur fournissons essentiellement des produits agricoles périssables. Au demeurant, nos fournisseurs principaux sont le Nigeria - 29,5% -, la France - 16,8% -, la Chine - 6,8% - et la Belgique - 3,5%. Ces derniers nous fournissent des combustibles et des produits finis essentiellement non périssables. Déjà, on voit bien que la France n'est pas notre premier partenaire commercial, mais le Nigeria, et de loin ! C'est donc une hérésie que d'affirmer que sans la Côte d'Ivoire, la France ne saurait boucler son budget !

La France est 3 fois plus peuplée que la Côte d'Ivoire, mais elle est 116 fois plus riche que notre pays : son PIB est 2.675 milliards de dollars pour un revenu par tête de 35.000 dollars l'an. Le Français moyen est donc 34 fois plus nanti que l'Ivoirien moyen. Le taux de chômage en France est de 9,5% contre nos 45% très officiels. La France est presqu'au même niveau que le Royaume Uni qui est un peu moins peuplé qu'elle, et qui a un PIB de 2.200 milliards de dollars pour un revenu annuel par tête de 36.000 dollars. Même le minuscule Danemark, qui est aussi grand que notre District d'Abidjan avec ses 43.000 km2, et qui est aussi peuplé qu'Abidjan avec ses 5.5 millions d'habitants, est 9 fois plus riche que la Côte d'Ivoire. Il a un PIB de 200 milliards de dollars pour un revenu annuel par tête de 36.330 dollars.

Les refondateurs gnarus qui sont censés savoir tout cela - ils ont presque tous fait des études en France ou y ont séjourné à tout le moins -, continuent de berner les refondateurs ignares en les gavant de mensonges. À les entendre depuis 2004, la France est tellement dans la gêne qu'elle attend les bénéfices réalisés par Bouygues sur l'eau et l'électricité en Côte d'Ivoire, et aussi ceux réalisés par Bolloré au port d'Abidjan avant de boucler son budget mensuel. Et cette grossièreté passe comme lettre à la poste dans les agoras et parlements.

Je prendrai l'exemple de 2 grosses entreprises britanniques, BP et HSBC, la plus grande banque de ce pays, pour battre en brèche l'argument selon lequel un PPTE comme notre pays peut sauver une puissance économique. Pour l'exercice 2006-2007, BP a réalisé un bénéfice net de 1 milliard de f CFA par heure ! Multipliez cela par 24 heures pour savoir combien d'argent elle a gagné par jour, ensuite multipliez cela par 365 jours pour savoir combien elle a gagné pendant l'année. Et ce n'est qu'une seule entreprise sur des milliers. HSBC a, au cours du même exercice, réalisé 2 millions de f CFA de bénéfice net par seconde ! Multipliez cela par 3600 pour savoir combien elle a gagné par heure, puis multipliez cela par 24 heures pour savoir combien elle a gagné par jour, puis multipliez cela aussi par 365 pour avoir une idée exacte de son bénéfice annuel. Je pourrais tout aussi bien donner des exemples pareils applicables à la France.

Dire donc que notre pays est si riche que la France veut s'accaparer ses richesses par le truchement d'Alassane Ouattara est plus qu'un mensonge ; c'est un leurre, une lubie que seuls les ignares qui n'ont jamais voyagé hors d'Afrique peuvent gober sans réfléchir. D'ailleurs si les refondateurs disent que nous sommes si riches, on peut leur demander pourquoi 75% d'entre nous sont si pauvres, si misérables ? Houphouët-Boigny qu'ils accusent d'avoir vendu la Côte d'Ivoire à la France a néanmoins développé ce pays un tant soit peu. Mais eux qui nous ont affranchis ont tant détruit ce que Boigny a construit, et nous ont rendus si pauvres qu'on ne peut même plus manger à notre faim et nous soigner. Nous mourons tous d'insuffisance rénale, de fièvre typhoïde et de choléra, car tout riches que nous sommes, ils n'ont pas été capables de ramasser les ordures ménagères! Eux qui savent protéger nos immenses richesses devraient commencer à les partager équitablement, et ne pas les garder toutes pour eux et leurs maîtresses qui roulent en Rav4 !


Tag(s) : #Contribution

Partager cet article

Repost 0