Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madame Oh Honte !

Je m'adresse à toi aujourd'hui pour attirer ton attention sur tes graves dérives et autres crimes odieux pour lesquels tu as toujours été indexée par les ivoiriens et la communauté internationale.
Je suis Révérend Pasteur NDA YAO K. Félix, Pasteur exécutif, de l'Eglise des assemblées missionnaires de Dieu - EMA - (Missionaries Assemblies of God church).
D'abord, ta situation actuelle, il faut que je te le dise franchement, est due au fait que tu ne crois pas en Dieu et tu joues avec le nom de Dieu pour tromper le peuple, pour l'exploiter avec ton mari, ta famille et ton clan politique.
Tu avais convié , en ta qualité de première dame en sursis d'alors, l'église de cote d'ivoire dans sa composante évangélique à une rencontre le samedi 10 octobre 2009 à 17H, à la résidence du président de la république, à travers un document qui stipulait : «le couple présidentiel invite le peuple de Cote d'ivoire à un temps de consécration et d'action de grâce...le couple Présidentiel... demande aux Ivoiriens pour une fois, de se tourner pendant 40 jours vers ce Dieu grand redoutable qui nous sauvera des coups de l'ennemi, pour que cesse définitivement notre esclavage». Au cours de cette rencontre, l'Eglise s'est vu imposer un Jeûne de 40 jours pour la sortie définitive de crise sur le thème: «Finie la servitude». Dieu te parlait ainsi de la fin de règne de ton mari Laurent Koudou Gbagbo mais comme l'idolâtrie et la magie avaient pris le dessus dans votre vie, tu ne pouvais pas comprendre la voix du Seigneur. De même, vos conseillers spirituels étaient en rupture de ban avec Dieu en raison de leur amour pour l'argent et leur complicité passive pour les uns et active pour les autres dans les crimes et autres sacrifices humains.
Comme toute bonne païenne, tu as emprunté la mauvaise voie en soumettant tes pères spirituels à un jeûne de 40 jours au lieu de leur soumettre ta vision pour être éclairée. Tu faisais marcher ainsi les choses à l' envers à la manière d'Aman qui préparait un bois pour pendre Mardochée sans savoir que le bois servirait à sa propre pendaison.
Dieu était si loin de ton mari et toi qu'aucun de vos conseillers spirituels n'a pu se demander où sommes-nous pour qu'un fidèle soumette ses pères ou ses maîtres spirituels à un jeûne de 40 jours ? La seule personne qui a failli sauver votre pouvoir était le Prophète Abley Guy, président de l'O.D.E.C.I (Ordre de l'Eglise de cote d'ivoire) que tu as voulu tuer: tu as fait cribler sa maison de balles : d'où sa fuite pour l'exil depuis lors.

Même ton mari, devant un parterre de monde à Agboville, avait déclaré et je cite : « les élections auront lieu. Celui quia perdu a perdu. Celui qui refusera de reconnaitre les résultats des urnes, sera pourchassé, arrêté et jugé..» et il a terminé ses propos par un rire moqueur. C'était Dieu qui l'avertissait ainsi. Aveuglé par les pratiques occultes et la magie noire, ni lui ni toi, sa femme, n'a pu comprendre que c'était Dieu qui vous mettait en garde contre le plan diabolique que vous prépariez dans le noir. Les faux prophètes qui ressemblent à la limite à des prophètes de baal que vous aviez recrutés et entretenus (Malachie, Koné, Paul Ayo et autres) ont montré leurs limites et n'ont pu sauver le pouvoir de ton mari. C'est maintenant que tu devrais crier Haut et très fort : OH Honte ! non pas à la CEDEAO ni à l'ECOMOG, mais à ton mari et toi en voyant le film de ton arrestation et les conditions de ta vie en détention, en imaginant la situation de ton mari que tu as mal conseillé. Enfin de compte, tu es la cause de la chute de Laurent Koudou Gbagbo pour avoir abandonné ton rôle de mère pour t'adonner à l'occultisme, à la magie noire, aux sacrifices humains, transformé des pasteurs en prophète de baal, poussé des gens à organiser des prières contre nature. Bref, le diable était au début de ta vie, au milieu et à la fin de ta vie.

Comme Dieu prend toujours soin du peuple qui crie à lui dans la vérité, le pays est libéré de la servitude aujourd'hui! Il faut te repentir maintenant avant de prendre le chemin probablement de la France et puis la CPI. Oui, il faut te repentir en confessant tes crimes, sacrifices humains et autres pratiques occultes. Il faut aider le président démocratiquement élu, Alassane Ouattara, à t'aider, à aider ton mari et tes proches. Pour ce faire, il faut avouer tout avec humilité sans crainte, même les actes posés contre tes nombreuses rivales que ton mari infidèle Laurent t'a imposées. Les escadrons de la mort pour lesquels tout le monde t'accuse, les enlèvements et les nombreuses disparitions, les tortures et traitements inhumains sont autant de dossiers sur lesquels tu dois dire quelque chose aux ivoiriens. Qu'en est-il des journalistes français, Guy André Kieffer, Jean Hélène, et des nombreux étrangers enlevés ? Mme OH Honte, je te demande pardon, il faut parler.

Il est bon de remarquer que comme Achab et sa princesse phénicienne, Jézabel, M. Gbagbo Laurent et toi, Simone, sa première femme, n'avez cultivé et fait que tout ce qui est mal aux yeux de l'Eternel Dieu. Vous avez appauvri le peuple, pillé les richesses aux mains des faibles et rendu la population de plus en plus pauvre pour la réduire à la servitude. Dès lors, nous comprenons que, toi et ton mari Gbagbo Laurent, vous êtes bien victimes de vos propres montages mensongers et de votre comportement. La Bible est claire dans proverbes 28. Celui qui observe la loi est un fils intelligent, mais celui qui fréquente les débauchés fait honte à son père (Pr 28.9). Celui qui augmente ses biens par l'intérêt et l'usure les amasse pour celui qui a pitié des pauvres (Pr 28.8). Si quelqu'un détourne l'oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination (Pr 28.9). Celui qui égare les hommes droits dans la mauvaise voie tombe dans la fosse qu'il a creusée; mais les hommes intègres héritent le bonheur (Pr 28.10). Gbagbo Laurent a instauré avec ta complicité l'injustice à tous les niveaux dans les prisons, dans les hôpitaux, à la télévision, dans les administrations, au cimetière et même dans les morgues où des morts n'ont pas droit au respect. Dans les prisons, ton mari ne gracie que ses copains, copines et parents. Simone Ehivet, première épouse de Gbagbo Laurent, ne ressembles-tu pas à cette femme décrite dans l'Apocalypse 17 ? oui, tu n'es pas loin de cette femme vêtue de pourpre, d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles qui tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution (17.4). Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre (17.5). Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. En voyant cette femme, je fus saisi d'un grand étonnement (17.6).

Aux hommes de Dieu qui continuent dans l'ombre de vous (ton mari Laurent Gbagbo et toi, Simone Ehivet) faire rêver, je leur demande de se repentir et de ne prôner que la paix, rien que la paix. Qu'ils comprennent que notre rôle en tant que serviteur de Dieu est de prôner l'amour, le pardon, l'unité et la paix dans la vérité sans laquelle, il n'ya pas de paix et d'amour pour la bonne et simple raison que la vérité est la lumière qui, elle-même, est la parole de vie ; laquelle parole est Dieu. Que les ivoiriens comprennent que la crise ivoirienne a été alimentée par le manque de vérité, la délation et le mensonge cultivés, entretenus et présentés comme des prophéties et des vérités divines par des serviteurs de Dieu égarés et aveuglés par l'argent entaché de sang. Aux soeurs et frères chrétiens, je demande à chacun de te pardonner tout sans oublier que la vérité est comme le soleil qui brille et ne peut être caché au monde avec une seule main. C'est vrai, le Corps du Christ gagnerait plutôt à s'élever dans la prière contre les démons de guerre. Ces démons sont le mensonge, la délation, le culte de soi et la négation de l'autre, le moi ou rien, l'occultisme, les sacrifices humains, la volonté de bafouer les aspirations du peuple, la dictature, la mauvaise foi et l'esprit de refus d'accepter le verdict des urnes qui sont malheureusement les traits qui caractérisent Simone Ehivet et son mari Gbagbo Laurent, même encore aujourd'hui. J'invite les chrétiens à redoubler de vigilance pour aider à la reconstruction de la côte d'ivoire nouvelle avec le président de la république démocratiquement élu, son excellence Alassane D. Ouattara.
Cessez de tromper le peuple et les honnêtes citoyens. Comment comprendre que tout le monde puisse être contre Monsieur Gbagbo Laurent et ses suiveurs à commencer par ses propres amis ? Ceux la mêmes qui étaient réticents au départ, ont fini par l'abandonner après avoir découvert la vérité. Peut-on acheter le monde entier contre une personne ? Je crois que non, la vérité finit toujours par triompher et c'est le cas aujourd'hui!

Dieu n'est pas injuste et ne prend pas plaisir à la fausseté. Lorsqu'on utilise une prophétie biblique pour l'adapter à une situation donnée qui n'existe que dans la tête de celui ou celle qui la conçoit, cette prophétie devient fausse et diabolique. C'est l'homme qui doit adapter sa situation et sa manière de vivre à la Bible et jamais le contraire comme le font encore certains serviteurs de Dieu auprès de Simone Ehivet et son mari Gbagbo Laurent. Ils ne prophétisent pas mais prennent leurs désirs pour des réalités qu'ils habillent pour tromper et se remplir les poches avec l'argent sale des palais en ruine et des rois dans l'agonie de leur fin de règne. Dans la réalité, des rois et chefs d'état qui agissent à la manière de Balak sont très nombreux de nos jours (Nombres du chapitre 22 à partir du verset 5 au chapitre 23.1-23). M. Gbagbo Laurent en est un cas patent. Ainsi, ils poussent les hommes de Dieu à ne prophétiser que ce qu'ils veulent entendre, ce qui leur plait et ce qui soutient leur vision. Lorsque l'homme de Dieu n'est pas averti, il tombe dans le jeu et le diable le conduit dans l'égarement éclairé par l'argent. Enfin, nous devons nous mirer à travers la Bible pour comprendre que nous agissons bien ou non.

Grande sour Simone, à la lumière de la Bible, tous ces comportements indignes qui te caractérisent, et qui sont les traits communs à ton mari, ne pouvaient pas militer en faveur d'une présence possible de Dieu dans ta vie pour obtenir une quelconque victoire dans ta lutte. Avais-tu besoin de maintenir des enfants mineurs et des bébés de moins de dix ans contre leur gré dans le trou avec toi ? C'est être sadique. Est ce que tu regrettes aujourd'hui le comportement, les propos et les actes que tu as posés avec ton mari ? Le peuple veut savoir cela de toi, grande soeur.
Regarde, l'argent que ton mari a donné au groupuscule d'évêques n'a pas pu mobiliser tous les dignitaires catholiques pour faire l'unanimité autour de vous (ton mari et toi) mais n'a fait que créer des divisions. Après votre arrestation, encore votre argent sale divise même vos propres avocats.

Maintenant que tu es tombée et ton mari est FINI pour toujours au GRAND SOULAGEMENT du peuple dans sa grande majorité, que faire ? Il faut te repentir publiquement en avouant tes crimes.

Que le Dieu de paix et de miséricorde te bénisse et te garde dans une Côte d'ivoire unie et prospère !


Révérend Pasteur NDA YAO K. Félix
Pasteur exécutif
Eglise des assemblées missionnaires de Dieu
(Missionaries Assemblies of God church)
Président des réseaux MAGC d'Afrique
Tag(s) : #Lettre ouverte

Partager cet article

Repost 0