Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les dirigeants d'Afrique Australe ont approuvé dimanche la "feuille de route" devant conduire à de nouvelles élections à Madagascar, demandant aux autorités d'Antananarivo de permettre le retour des réfugiés politiques, dont l'ex-président Mac Ravalomanana.

L'ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 6 juin 2011 à Gaborone au Botswana

Les dirigeants d'Afrique Australe ont approuvé dimanche la "feuille de route" devant conduire à de nouvelles élections à Madagascar, demandant aux autorités d'Antananarivo de permettre le retour des réfugiés politiques, dont l'ex-président Mac Ravalomanana.

Réunis en sommet à Johannesburg, les représentant des quinze pays de la Communauté de développement d'Afrique Australe (SADC) ont "approuvé la feuille de route qui doit ramener Madagascar à l'ordre constitutionnel", selon le communiqué final de la réunion.

Le document présenté par une équipe de médiation de la SADC prévoit que l'actuel homme fort de l'île, Andry Rajoelina, reste au pouvoir jusqu'à l'organisation du scrutin, et l'autorise à être candidat à la présidentielle.

Mais alors que la première version du texte interdisait de facto à son principal rival, l'ancien président Marc Ravalomanana --en exil en Afrique du Sud depuis qu'il l'a renversé en 2009--, de rentrer dans son pays dans le climat actuel, les leaders de la SADC envisagent désormais ce retour.

"Le Sommet exhorte la Haute autorité de transition (dirigée par M. Rajoelina) de permettre aux Malgaches qui sont en exil pour des raisons politiques de rentrer au pays sans condition, y compris M. Marc Ravalomanana", indique le communiqué final

La Haute autorité doit faire tout son possible pour "assurer la liberté politique de tous les Malgaches dans le processus devant conduire à des élections libres, justes et crédibles", ajoute-t-il.

·                                 <<

 

Tag(s) : #Actualités