Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cne Alla Nouveau

 Capitaine Allah Kouakou

 

Un nouveau pas a été franchi dans la construction de la nouvelle Côte d’Ivoire, c’est la création l’armée républicaine tant espérée.Lentement, mais sûrement, cet engagement est en train de donner naissance à la nouvelle Côte d’Ivoire. 

Un palier supplémentaire a été franchi. Les forces armées qui se sont rangées derrière le président élu démocratiquement, Alassane Ouattara, ont décidé de formaliser leur union autour de la patrie. Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), nées de la fusion des Forces armées des Forces nouvelles et des éléments des Forces de défense et de sécurité (Fds) qui ont rallié le camp de la légitimité, représentent de ce fait l’embryon de la nouvelle armée tant attendue par les Ivoiriens

Après plusieurs réunions, les populations de la zone sud d’Abidjan découvrent les FRCI qui annoncent donc les couleurs. Rencontre de mobilisation des troupes de Treichville, Marcory, Koumassi et Port Bouet , réconciliation et paix entre ivoiriens, tels sont les messages véhiculés par le capitaine Eric Koné et ses hommes , lors de ses différentes tournées auprès des communautés religieuses, villageoises , la chefferie traditionnelle et les populations .

« Les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire doivent donner l’exemple, ils doivent avoir une attitude Républicaine ». La phrase est du Ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko. Le message du ministre est largement appliqué du coté de la coordination des forces républicaines d’Abidjan sud, dirigée par le capitaine Koné Eric et ses hommes. Leurs attitudes montrent que le pays n’est plus en guerre, mais à la réconciliation et à la mobilisation des troupes en vue du désarmement et de l’insertion.

Notre équipe de reportage a passé une journée auprès de cette coordination pour voir le déroulement des actions quotidiennes. Le capitaine, après les différentes revues de troupes dans les commissariats de 6e, 20 e, et 36 e arrondissement de Koumassi, sans oublier la brigade de gendarmerie de cette commune, nous nous sommes rendus dans les communes de Marcory, Treichville et Port Bouet. Partout, le capitaine Eric a prôné le message de paix et de réconciliation si cher au président de la république, son excellence Alassane Ouattara.

Aussi, il a rencontré des guides religieux, comme le seigneur Eugène 1er et les chefs coutumiers d’abia koumassi, de Koumassi et de Marcory. Là encore, le message était axé sur la sécurisation des populations et de leurs biens. C’est cette noble mission que le capitaine et ses éléments accomplissent désormais pour le bonheur des populations.

Notons, que si la zone sud du district d’Abidjan n’a pas connu d’énormes résistances des forces pro-gbagbo, cela est en grande partie dû à la puissante organisation mise en place par le capitaine ERIC et ses hommes, avant l’entrée des forces républicaines de l’intérieur du pays à Abidjan. Plusieurs jeunes se sont réunis autour de lui, pour faire ombrage aux intentions lugubres du pouvoir déchu. Le capitaine entend donc s’investir au maximum sur le terrain pour que la paix et la réconciliation soient une réalité dans notre pays.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0