Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

‘‘A beau mentir qui vient de loin’’.  Malheureusement, pour celui qui pensait pouvoir  bluffer les Chefs d’Etat africains à qui, il ne fait pas bon de nier l’intelligence en a eu pour son compte ainsi que pour son maître.

Le 259e Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine a confirmé Alassane Ouattara Président de la République de Côte d’Ivoire. A la grande joie de ceux qui lui ont accordé leur suffrage. Seulement, lors du huis clos accordé aux seconds couteaux de Laurent Gbagbo prompt à donner l’ordre à ses mercenaires, miliciens et courageuses Fds, de tirer lâchement dans le dos des femmes aux mains nues, Affi N’Guessan n’a pas hésité un seul instant à travestir la vérité. Exportant les travers du FPI et de LMP en Ethiopie.  Avec des contre-vérités que même un pique-pocket  ne saurait dire. L’espéranto, le mauvais commissionnaire de Gbagbo Laurent n’a pas hésité à regarder droit dans les yeux des Chefs d’Etats présents et leur mentir sans sourciller. Comme le FPI et les mouvements satellitaires qui composent LMP ont habitué les Ivoiriens, Affi N’Guessan défendant plus ses privilèges usurpés qu’autre chose a affirmé qu’au Nord, les militants Lmp sont égorgés tous les jours et que son maître,  Laurent Gbagbo y avait raflé la mise à son adversaire du RHDP, Alassane Ouattara dans toutes les grandes villes. Le président du parti des deux doigts va plus loin dans la forfanterie en se convaincant  et croyant convaincre les Chefs d’Etat de l’institution africaine que ce sont plutôt les domiciles des responsables Lmp qui sont saccagés, pillés avant d’être incendiés. Cette vérité version Affi ne s’est pas arrêtée à cette absurdité mais a continué dans un délirum tremens pour dire haut et fort sans vergogne et d’une manière éhontée que les personnes ‘‘braisées’’ le sont par des militants RHDP. Malheureusement, la voix de son maître n’a pu convaincre les Chefs d’Etat présents qui ont confirmé Alassane Ouattara comme Président de la République, Chef d’Etat de Côte d’Ivoire.

gbagbo-2

Affi N’Guessan n’a donc pu réussir à sauver la version tropicalisée de Pol Pot. Le candidat du Rhdp est bel et bien le vainqueur de la présidentielle du 28 novembre que Laurent Gbagbo braque depuis cette date. Grâce à Paul Yao N’Dré qui doit être très fier de lui en ce moment d’avoir allumé la poudrière qui fait chaque jour, plusieurs dizaines et de centaine de tués. Juste pour faire plaisir  à celui qui l’a fait roi à un moment donné. Au mépris du droit et des vies humaines qui n’ont aucune valeur à ses yeux. Préférant la cupidité à l’honneur. Aujourd’hui, dans un soubresaut de dernière  minute, comme le ferait un serpent pris dans un piège, un collet pour être plus précis, Laurent Gbagbo se démène pour se défaire des fils d’acier que constituent ses mensonges, ses intoxications et ses manipulations. Dans tous les cas, Affi N’Guessan a beau mentir, les Chefs qui n’étaient pas dupes ont confirmé Alassane Ouattara, Chef d’Etat. Et ce ne sont pas des déclarations de dépit teintées de mauvaise foi manifeste qui maintiendront Laurent Gbagbo, Chef suprême des mercenaires, milices et Fds apeurés et obligés de ‘‘brouter là où elles sont attachées’’ au Palais.  ‘‘C’est ça qui est la vérité !’’, comme aiment à le dire les pseudo-patriotes.

Urbain Kadjo

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :