Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les relations sentimentales ne sont pas souvent les plus faciles à comprendre. Qu’un homme aille en premier vers une femme, cela parait bien normal. Qu’une fille fasse la même chose, l’on crie au scandale. Nous avons tendu notre micro à des personnes et voici ce qu’elles en pensent.

 

 

 
 


Tribune de la femme : Peut-on faire du sérieux avec une fille qui vous drague !

- Cheick Touré, cuisinier sénégalais : « Je serais surpris… »

Je ne refuserai pas qu’une fille me fasse la cours. Mais, il faut reconnaitre que les filles qui draguent les hommes ne font pas au hasard le premier pas. Elles ont leurs critères de choix et généralement, ce sont les gentlemen qui sont les plus chanceux à être courtisés par elles. De toute évidence, je ne vois pas en mal qu’une fille parte vers un homme. Et si cela m’arrivait, je vais m’inquiéter. Car il n’est pas de coutume de voir une femme faire le premier pas. Je pourrai peut être tenté l’aventure et voir ce que ça peut donner.

- Famory Bathily, étudiant sénégalais en journalisme : « Je n’y vois pas d’inconvénient… »

Je pourrai faire du sérieux avec une fille qui m’a dragué. Cette relation ne dépendra pas de cette initiative qu’elle a prise. Mais il faudra voir si l’on est compatible. Si on a des choses communes qui peuvent renforcer notre relation. D’ailleurs, il est rare de voir une fille déclarer ouvertement sa flamme d’amour pour un homme. Elles le font de façon subtile et très souvent elles passent par des personnes pour vous le faire savoir. J’ai personnellement été courtisé plusieurs fois par des filles, mais elles ne me l’ont jamais dit ouvertement. Elles ont trouvé des moyens pour m’approcher. C’est tout de même entreprenant.

- Justin Yarga, journaliste burkinabè : « Ça peut aller, si je le veux… »

Je peux faire du sérieux avec une fille qui m’aborde en premier, mais cela peut dépendre de ses sentiments réels et si ça coïncide avec mes sentiments, je peux m’engager dans le sérieux. Mais je garde en vue que si ça ne va pas, chacun est libre de disposer. Oui, des filles m’ont déjà courtisé et assez de fois. Mais, j’estime que c’est toujours à conquête égale.

- Lena, journaliste ivoirienne : « J’en ai vécu de belles histoires… »

J’ai déjà fait le premier pas vers un homme, mais pas de façon frontale. Plutôt avec des appels de phares. C’est un peu plus subtil. Si un homme te plaît, tu peux l’amener à venir vers toi sans qu’il ne le sache. Il croira que c’est lui qui t’a fait la cour, alors que c’est toi, qui est à la base. En Côte d’Ivoire, on en rencontre à tout moment malgré que nos hommes (africains) soient assez renfermés. Les hommes que j’ai dragués n’ont jamais su que j’ai été la première à approcher. Et ça a plusieurs fois duré pendant longtemps.

- Lola Akomastri, journaliste togolaise : « Oui, je l’ai fait, mais pas de façon directe… »

J’ai déjà approché un homme, mais pas de façon directe. C’était de façon assez détournée. Je me suis intéressée à lui afin qu’il sache que j’ai un minimum d’intérêt pour lui. Je ne suis jamais allée directement vers un homme, pas parce que je suis timide ou que je ne peux pas le faire. Mais, de façon générale, les hommes semblent ne pas aimer cette approche. Ils trouvent ces femmes entreprenantes, faciles. Les hommes de nature aiment "conquérir". C’est donc eux, qui doivent toujours faire le premier pas. Ils voient de travers une fille qui les approche et ne feront donc pas du sérieux avec elle. Pour mon cas particulier, cela a duré pendant trois ans. Au Togo, le phénomène prend de l’ampleur, avec surtout les filles de moins de 20 ans. Je trouve cela assez bien, mais malheureusement, ces jeunes filles ne savent pas exploiter cette force de caractère.

- Maxime Domegni, journaliste togolais : « Et les filles, sont-elles prêtes à faire du sérieux avec les hommes ?

Il faut s’assurer de ses sentiments avant de s’engager dans une relation. Etre prêt à tous les niveaux pour se lancer dans une histoire d’amour. Ce n’est pas parce que la fille a fait le premier pas que je dois faire du sérieux avec elle. Il faut reconnaître que les femmes s’amusent aussi avec les hommes. Elles ne sont pas prêtes à faire du sérieux. Des hommes se saisissent alors de cette occasion pour flirter avec elles et les abandonner après. Ça m’arrive que des filles me fassent la cour. Mais pas de déclaration ouverte. Elles ont leur manière.

Tag(s) : #Société